La cuisine zéro déchet

La cuisine zéro déchet

Le bio, c’est cher! C’est vrai, c’est un sur-coût certain par rapport aux produits alimentaires proposés par les grandes surfaces traditionnelles.

Mais si on regarde dans les déchets qui filent à la poubelle, aux poules ou au compost, plusieurs possibilités existent pour stopper le gaspillage alimentaire!

C’est notre mot d’ordre d’aujourd’hui: une bonne partie des résidus des fruits et légumes sont non seulement comestibles mais également délicieux. Et si ce n’est pas le cas…

Des déchets comestibles…

C’est la saison des radis. Tu en achètes une belle botte pour une petite salade printanière mais bon sang, toutes ces feuilles, ça encombre ta poubelle! Et bien non…

Tout comme celles d’autres légumes racines comme les carottes, les navets, les panais, les betteraves… les fanes de radis peuvent être consommées crues, cuites, en gratin, en potage.

Tu prévois pour l’un de tes petits déjeuners ou l’un de tes lunchs une salade composées avec des radis? Ne te casse plus la tête pour le souper, voici une idée zéro déchet.

Soupe de radis:

Soupe_radis

Dans cette recette, tu utilises des pommes de terre épluchées. Encore des déchets? Que neni! Deux solutions s’ouvre à toi:

  • une petite recette plaisir dont il ne faut pas abuser,
  • un sac de conservation, en attendant d’autres épluchures pour faire ton bouillon de légumes maison.

Je te propose de voir maintenant à quoi peuvent servir des épluchures de patates dans un recette plaisir. Incroyable? Et pourtant….

Chips pour l’apéro:

chips-épluchures

Et si c’est la saison des jeunes carottes? Vendues avec toute cette merveilleuse verdure? Là aussi, les fanes se cuisinent: tu utilises les carottes pour un des tes repas principaux et les fanes pour une trempette de légumes crus, le soir. En fait, presque tous les fanes des légumes racines se cuisinent.

Pesto-carotte

Chou-fleur.

Même les jeunes feuilles des chou-fleur… Tu imagines ça? Chaque fois que tu achètes un chou-fleur, c’est la même chose: il a l’air énorme à l’achat. Et quand tu l’as déshabillé de toutes ses feuilles (et chenilles), il ne reste rien.

Toute ta famille va mourir de faim: avec ce mini riquiqui chou-fleur, impossible de nourrir tout le monde. Et bien non… A l’ère d’internet, tu n’as aucune excuse: tu as un légume plein de verdure: cherche une recette! Soupe, poêlée, wok… teste, cherche, améliore 😉

… Au jardin intérieur.

Tout ne se cuisine pas? Ce n’est pas grave, il y a encore moyen de faire des économies et de limiter les déchets en … faisant repousser certains légumes bio que tu es allée acheter chez ton fournisseur préféré. Voici une liste des légumes à cultiver chez soi à l’infini:

La laitue et le chou chinois:

Le cœur de laitue ou de chou chinois, mis dans un bol d’eau (régulièrement changée et pas chlorée…) te donnera régulièrement de jeunes feuilles à déguster à l’infini (ou presque).

Les petits oignons verts et les poireaux:

La technique est la même: tu mets leurs petites têtes chevelues dans un bol d’eau, près d’une source de lumière pour qu’ils retrouvent leur vigueur (pour un temps)

Fenouil et céleri:

Bon, tu as compris la technique: elle est simple et ne demande qu’un appui de fenêtre ensoleillé, un peu d’eau de source et quelques récipients: tu fais tremper le coeur de ces légumes au soleil et- miracle- la vie reprend 😉

Il y en a d’autres, avec lesquels c’est possible, parfois simplement avec de l’eau, parfois en pot avec un peu de terreau. Là aussi, le net regorge d’idées. Il suffisait d’y penser! Maintenant, il faut chercher, s’organiser et tester 😉

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée.