Les dix commandements de l’alimentation anti-inflammatoire

Les dix commandements de l’alimentation anti-inflammatoire

Je te bassine avec l’inflammation, je le vois bien.

Et je te rassures, tu n’es pas obligée de tout changer du jour au lendemain!

Je ne voudrais pas que tu te retrouves en dépression nerveuse, en bouffant des rideaux et tartinant tes fenêtres de Nutella 😉

Ma check-list a plutôt vocation de te permettre de choisir par quelle étape tu commences et de passer à la suivante quand tu es prête 😉

C’est parti!

Premier commandement:

L’alimentation anti-inflammatoire est à dominante végétale (flexitarienne).

Deuxième commandement:

L’alimentation anti-inflammatoire est riche en légumes secs, céréales semi-complètes, idéalement sans gluten (riz, quinoa, amarante,sarrasin).

Troisième commandement:

Elle fait la part belle aux oléagineux et purées d’oléagineux et oléagineux complets. Tu trouveras plus de polyphénols dans les amandes avec leur peau que dans les amandes émondées.

Quatrième commandement:

Elle fait une large place aux oméga3: huile de colza, de lin, de chanvre mais aussi petits poissons (hareng, sardine, maquereau anchois non salés)

Cinquième commandement:

Afin d’éviter d’abîmer les acides gras et les protéines, l’alimentation anti-inflammatoire s’assure des modes de cuisson doux: marinés, vapeur, poché feu éteint, basse température et découvre les bienfaits du cru.

Sixième commandement:

L’alimentation anti-inflammatoire choisi des acides gras de qualité et évite les huiles riches en oméga6, pro-inflammatoires: huile de tournesol, maïs, pépins de raisins, soja, noix… Les huiles d’olive, de colza, de chanvre les remplaceront avantageusement. Seule l’huile d’olive peut cuire en cuisson douce.

Septième commandement:

Elle offre une belle place aux épices puissamment anti-inflammatoire, notamment le curcuma (dont je t’ai parlé dans la newsletter), le gingembre, la cannelle, le clou de girofle, l’oignon, l’ail…

Huitième commandement:

L’alimentation anti-inflammatoire se base également sur les boissons anti-inflammatoires: thé vert, tisane d’hibiscus, roïboos, eau.

Neuvième commandement:

L’alimentation anti-inflammatoire s’aide de deux nutriments essentiels et anti-inflammatoire: le magnésium et la vitamine D.

Dixième commandement:

Elle n’oublie évidemment pas tous les polyphénols richement présents dans les fruits frais et bio.

Maintenant, tu ne peux plus dire que tu ne vois pas de quoi je parle quand je fais référence à une alimentation anti-inflammatoire 😉

Un pas après l’autre, tu peux décider d’adopter un de ces commandement afin d’amorcer tes changement d’habitudes alimentaires.

Ensuite, tu peux passer au step deux avec le défi 😉

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée.