Carence en magnésium

Carence en magnésium

Un grand nombre d’études montrent que beaucoup de maladies sont liées au stress et à la fatigue et au déficit en magnésium: l’eczéma, l’asthme,  le psoriasis, l’infertilité, la vulnérabilité aux infections, les pathologies inflammatoires, l’hypertension, les arythmies, les infarctus…

Or, l’énergie repose sur une triade :

  • les calories,
  • l’oxygène pour brûler les calories dans les mitochondries, dans le cycle de Krebs,
  • les coenzymes qui permettent le bon fonctionnement du cycle de Krebs: magnésium et vitamines B.

La carence en Magnésium.

Le magnésium, est, depuis l’invention de la photosynthèse dans les micro-algues, le catalyseur universel dans le domaine du vivant de la production d’énergie.

Quelle que soit la cause de la fatigue, la restauration passe par l’optimisation de la triade calories-oxygène-magnésium-vitamines B.

L’optimisation des apports caloriques repose sur la répartition plus équilibrée des repas : petit déjeuner complet à dominante protéinée, déjeuner aux proportions protéines/glucides égales, dîner léger. Tout ce que je t’explique dans le Défi 😉

Selon les données les plus récentes 1000 calories apportent 120 mg de magnésium.

La moyenne de l’apport calorique chez la femme étant de 1700 calories, elle en reçoit 204 mg au lieu des 420 mg par jour minimum. Les apports alimentaires  sont toujours trop courts! Le déficit en magnésium touche donc l’ensemble de la population de façon plus ou moins intense.

Lutter contre la fatigue.

Ce n’est évidemment pas le café qui va t’aider à te réveiller le matin. Il chélate la vitamine C.

Je ne sais pas si tu as vu, mais on recense à nouveau des cas de scorbut🥝…Et la vitamine C est également pourvoyeuse d’énergie puisqu’il en faut pas moins de 200 mg par jour rien que pour synthétiser ta noradrénaline (la noradrénaline, si tu n’as pas encore fais le Défi, c’est le neurotransmetteur de la motivation 😉 ).

Ton café:

  • augmente l’excrétion urinaire du calcium: déminéralisation et ostéoporose. Mais également du magnésium: stress et baisse d’énergie.
  • diminue l’absorption de la vitamine B9, indispensable à la méthylation: cancer
  • augmente la perte urinaire de la B6, qui participe à la synthèse du glutathion, principal detox de ton organisme.

La priorité, pour lutter contre les fatigues de tous ordres, est donc de prescrire une cure correctrice des déficits en magnésium.

La correction des déficits magnésiens devrait être un acte médical basique, au même titre que la prescription nutritionnelle et d’activité physique.

Pourtant, quand je conseille du magnésium à mes patients et qu’ils en parlent à leur médecin, la plupart du temps, cette mesure est accueillie par un « oui, si ça peut vous faire du bien » dubitatif…

Tous inégaux face aux déficits en magnésium!

Jean-Georges Henrotte découvre en 1980 que la concentration en magnésium des globules rouges est influencée par des facteurs génétiques.

Le groupe tissulaire HLA-B35 (en France 18 % de la population) présente une moins bonne rétention cellulaire du magnésium, apparaît plus vulnérable au stress. En gros, 18% de la population préserve moins bien son statut en magnésium et se trouve encore plus à risque de carence.

Les recapteurs du magnésium:

Afin d’éviter la perte excessive de magnésium via les urines, il existe 6 recapteurs qui permettent de re-faire entrer le magnésium dans les cellules.

Il est donc essentiel d’associer à un sel de magnésium biodisponible (voir le Défi) un principe actif favorisant la recapture:

  • B6
  • Taurine
  • Arginine
  • Antioxydants
  • Omega3

Mauvaises habitudes qui augment les déficits en magnésium.

La caféine du café, des sodas, des boissons énergisantes réduit l’absorption du magnésium et augmente son excrétion urinaire.

Le phosphore des produits laitiers (fromage, yaourt, lait…) et des sodas (y compris l’eau pétillante)  produit avec le magnésium des savons insolubles et inhibe donc leur absorption.

Mesures de bases pour augmenter tes apports en magnésium.

  • boire des eaux riches en magnésium (Hépar, Contrex, Badoit, Quézac, etc…)
  • éviter les excès d’alcool et de café qui augmentent l’excrétion urinaire du magnésium et la sur-utilisation des vitamines B ;
  • consommer des céréales complètes ou semi-complètes, de préférence sans gluten : quinoa, sarrasin, riz…
  • du lait de soja enrichi en calcium, du lait d’amandes à la place du lait de vache, doublement favorable en ce qui  concerne le magnésium, ainsi que les yaourts au soja (si possible au bifidus), les tofu (le tofu soyeux est le plus facile à incorporer dans les recettes);
  • des légumes secs : des lentilles, des haricots, des pois, des légumes verts et certains féculents comme la patate douce, la châtaigne, la banane… riches en magnésium et en vitamine B6 ;
  • des oléagineux : amandes,  noix,  noisettes, noix de cajou, noix du Brésil,  noix de pécan,  pistaches (entiers, en poudre, en purées à mélanger dans les céréales ou à tartiner) ;
  • plus de végétaux riches à la fois en magnésium, en vitamines B, en anxioxydants et en polyphénols

Pour en savoir encore plus sur le magnésium, ici.

Bibliographie:

SEELIG M. S., Consequences of magnesium deficiency on the enhancement of stress reactions; preventive and therapeutic implications, J Am Coll Nutr, 1994; 13 (5): 429-446.

DURLACH J, Magnesium in Clinical Practice, John Libbey, 1988

SEELIG M, Magnesium deficiency in the pathogenesis of disease, NATO Advanced Study Institute Ressources, 1980

SEELIG M, ROSANOFF A, The Magnesium Factor, how one simple nutrient can prevent, treat and reverse high blood pressure, heart disease, diabetes and other chronic conditions, Avery, 2003

LINDEMAN R.D. et al, Magnesium in health and disease, Jamaica, NY, SP Medical and Scientific Books (1980) : 236-45

VINK R, NECHIFOR M, Magnesium in the Central Nervous System, University of Adelaide Press,

 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée.