La tyrosine.

La tyrosine.

Tyrosine et neurotransmetteurs.

La tyrosine est le précurseur de la dopamine et la dopamine est le précurseur de la noradrénaline.

La dopamine:

C’est le neurotransmetteur d l’anticipation des plaisirs, de la motivation, de la satisfaction et de l’humeur. Sans dopamine, pas de prise de décision, de mise en mouvement.

La noradrénaline:

C’est le neurotransmetteur de la vigilance, du réveil du matin, de l’attention et de la concentration, de la combativité mais aussi de l’activation des pulsions, alimentaires et sexuelles.

Un acide aminé conditionnellement essentiel!

Dans de nombreuses situations, la sur-utilisation de la tyrosine peut entraîner une demande supérieure aux capacités de production.

La tyrosine peut manquer dans des situations de stress aigu et prolongé. Effet, elle sera utilisée pour fabriquer de la noradrénaline dans la synapse. Celle-ci délivre son message de mobilisation/ action en réponse au stress puis est recaptée en partie par le neurone qui la émise. Si le stress se prolonge, la capacité de production de neurone est dépassée.

Et comme pour le tryptophane, les acides aminés alimentaires qui pourraient venir gonfler la production neuronale, ont des difficultés à arriver au cerveau à cause des problèmes de transporteurs. On sait que seulement 4% des transporteurs sont disponibles pour la tyrosine… en cas de stress aigu et/ou intense, ça ne suffit pas. On court vers le burn-out!

Indications d’une complémentation.

  • difficulté à se lever, baisse de motivation,
  • déprime, mal-être, dépression, baisse de la libido, burn-out,
  • difficulté de raisonnement, de prise de décision, confusion
  • décalage horaire (le matin et mélatonine le soir)
  • hyperactivité avec déficit de l’attention, syndrome des jambes sans repos
  • Parkinson

Il faut toujours combler la carence en magnésium avant de commencer une complémentation en tyrosine afin d’éviter les effets secondaires: nervosité, agressivité, fébrilité, insomnie…

La tyrosine se prend le matin, à jeun, afin d’éviter la compétition avec les autres acides aminés. Elle se prend rarement en continu sauf dans le cas de Parkinson et de narcolepsie.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée.