Les facteurs de risques qui ne font pas du bien à ton système cardiovasculaire.

Les facteurs de risques qui ne font pas du bien à ton système cardiovasculaire.

Donc, tu fais des micro-lésions de ton intima régulièrement et tout se répare parfaitement bien. Mais parfois… non.

Il existe des facteurs de risques qui vont dérégler ce merveilleux ballet et qui peuvent même te conduire à la pathologie aigüe…

L’hypertension artérielle.

Très logiquement, plus la pression est élevée, plus la tension sur l’artère l’est aussi, ce qui diminue son élasticité. La paroi devient rigide, la pression monte. Le risque de micro-lésion augmente. C’est le cercle vicieux.

Que faire?

 

L’hyperactivité plaquettaire.

Tu l’as lu, pour réparer les micro-lésions de l’intima, des plaquettes doivent s’activer: produire du thromboxane, provoquer une vasoconstriction et sécréter de la thrombine. Si elles s’activent au bon moment et de façon raisonnable, c’est un ballet réussi. Par contre, si elles s’activent en dépit du bon sens, c’est le thrombus. Le caillot si tu préfères. Alors, qu’est-ce qui peut les pousser à déconner? Un état inflammatoire systémique (obésité, diabète), des apports faibles en oméga3 et importants en acide arachidonique, un déficit en magnésium, vitamine E, vitamine C, des médicaments comme la pilule ou des antidépresseurs sérotoninergiques…

Que faire?

 

La sérotonine.

Les médicaments sérotoninergiques, mêmes naturels comme la passiflore, sont des facteurs de risque cardiovasculaire. On les prescrit dans les dépressions, les anxiétés, les troubles du sommeil, les tensions pulsionnelles élevées (tu sais, quand tu te jettes sur la boîte de biscuits sans pouvoir t’arrêter?).

Ce n’est pas une bonne idée pour ton état de santé mentale. Ce n’est pas non plus une bonne idée pour ton état de santé cardiovasculaire.

Pourquoi?

Le tryptophane ou 5HTP, précurseur de la sérotonine, arrive dans ton tube digestif. Il y est transformé en sérotonine par les cellules argentaffines. Youpi!

Ben non, pas Youpi! La sérotonine produite dans les intestins n’a aucune chance de passer la barrière hémato-céphalique pour rejoindre le cerveau où elle joue son job de neurotransmetteur. Et là, dans les intestins, elle ne sert à rien. Autant dire que tes phobies et autres tensions pulsionnelles ne vont pas aller bien mieux…

Mais en plus… cette sérotonine périphérique va être captée par les plaquettes pour leur capacité à vasoconstricter les artères. Conclusion, te voilà avec des migraines, des phlébites, des embolies, des AVC…

Tu es certaine?

Alors, parfois, tu peux lire que la sérotonine a un léger effet vasodilatateur. Et c’est vrai. (Mais non, je ne yoyote pas!). En fait, son effet va dépendre du type de récepteur sur lequel elle va aller se fixer.

  • Sur les récepteurs 5HT1? Vasodilatation.
  • Sur les récepteurs 5HT2? Vasoconstriction.

Et c’est là que c’est pervers… Dès qu’il y a lésion à l’intima (et il y a toujours, quelque part, une petite lésion à l’intima, c’est physiologique, rappelle-toi mon histoire de pont), il y a récepteur 5HT2.

Conclusion, les médicaments sérotoninergiques, y compris en phytothérapie, y compris le complément de tryptophane, ne devraient jamais être proposés et encore moins à quelqu’un qui a un facteur de risque ou un antécédent cardiovasculaire!

Il vaut mieux favoriser le passage du tryptophane alimentaire vers le cerveau. Et pour savoir comment on fait, c’est ici 😉

Le facteur de fibrinolyse abaissé.

C’est le système de nettoyage qui est paresseux, favorisé par le surpoids, la sédentarité, le foie gras, la pilule… mais aussi un facteur génétique. Ça vaut la peine de le savoir et de demander, une fois dans ta vie, le dosage du Lp(a) à ton médecin. Si Lp(a) est élevé, ton facteur de fibrinolyse est génétiquement abaissé, ton risque cardiovasculaire est augmenté. Pas de panique, avec la nutrition et la nutrithérapie, tu peux vivre centenaire malgré cela!

Les lipides oxydés.

Maintenant que le mythe des statines et du méchant cholestérol est éventé, on peut parler des choses sérieuses.

Les véhicules du cholestérol.

Ton cholestérol doit circuler dans ton sang, milieu aqueux. Mais il est insoluble dans l’eau puisque lipidique. Il doit donc se lier à une protéine.

Le LDL véhicule le cholestérol vers les cellules et le HDL véhicule le cholestérol vers le foie pour être éliminé avec les selles grâce aux sels biliaires.

  • Comment le LDL reconnaît son véhicule? Grâce à une étiquette: l’ApoB.
  • Comment le HDL reconnaît son véhicule? Grâce à une autre étiquette: l’ApoA1.

La centrale des bus.

C’est un peu comme une centrale des bus.

Le cholestérol doit arriver aux cellules, il a son ticket ApoB pour le bus LDL qui l’amènera aux cellules.

Quand il y est arrivé et qu’il a joué son rôle, il doit se faire éliminer et prendre un autre bus, HDL, avec un ticket ApoA1.

Ce sont les globules blancs qui font l’échange de timbres.

Si le ticket de bus est oxydé, le cholestérol reste là où il est. Pas de ticket, pas de voyage. C’est comme ça.

Quand la centrale des bus s’enflamme.

Il s’accumule et provoque une plaque d’athérome. Quant au système immunitaire, il s’enflamme. Les globules tentent de nettoyer tout ce cholestérol qui traîne dans la gare en le gobant (miam!) mais ils se tapent une indigestion et deviennent des molécules spumeuses, extrêmement inflammatoires. C’est pour ça qu’on considère les maladies cardiovasculaires comme des maladies inflammatoires.

Les dernières études montrent bien que même avec un « excès » de cholestérol, si les lipides ne sont pas oxydés, il n’y a pas de risque cardiovasculaire. Par contre, avec beaucoup de cholestérol oxydé, bonjour les dégâts!

Alors, qu’est-ce qui oxyde notre malheureux cholestérol?

  • Le tabac et les autres polluants
  • L’alimentation inflammatoire, riche en viande et oméga6, riche en sucres et protéines, les aliments industriels et leurs additifs, pauvre en oméga3 et polyphénols…

Comment vont tes artères?

Ce n’est pas tant ton taux de HDL ou de LDL que tu devrais demander à ton médecin de doser pour voir où en est ton risque cardiovasculaire mais plutôt le rapport ApoA1/ApoB.

Plus la valeur est basse, plus il est temps que tu t’inquiètes pour tes artères: cela signifie que tu disposes de peu de ApoA1. Donc ton cholestérol reste là à s’accumuler.

Que faire?

Les catécholamines

Ils sont responsables de spasmes vasculaires. C’est évidemment le stress qui est à l’origine, le plus souvent, du largage des catécholamines. Tu stresses, tu décharges de la noradrénaline. La noradrénaline fait entrer le calcium dans tes cellules, histoire que tu puisses fuir ou attaquer. Ça provoque une vasoconstriction et une hausse de la tension. La meilleure façon d’empêcher cette entrée massive de calcium dans les cellules sous l’effet de la noradrénaline, c’est le Magnésium. Saint Magnésium 😉

L’homocystéine.

Il arrive que des personnes décèdent de maladies cardiovasculaires sans avoir eu d’hypertension, ni de lipides oxydés, ni aucun autre facteur de risques… Mince… c’est moche. Mais c’est évitable!

Un défaut de méthylation.

Gnnnnnnnnnnnniiiiiiiii??? Kesseksa encore?

La méthylation est une réaction nécessaire à ton organisme pour beaucoup de réactions chimiques, comme la :

  • detox hépatique
  • detox des œstrogènes
  • synthèse des neurotransmetteurs
  • synthèse de protéines
  • expression de gènes

Ce n’est pas rien, quand même, un défaut de méthylation.

Ça peut être génétique ou… alimentaire: une maladie de carence!

Conséquences:

Lorsqu’un patient souffre d’un déficit de méthylation, son homocystéine augmente.

C’est donc aussi un test qu’il peut être intéressant de demander à son médecin, à l’occasion. Parce que ça permet d’éviter les risque cardiovasculaires liés à l’homocystéine:

  • sténose des carotides
  • AVC
  • Alzheimer
  • mortalité cardiovasculaire

Comment? En favorisant le recyclage de l’homocystéine via… la nutrithérapie 🙂

Regarde: avec des vitamines B6, B9 et B12, on peut faire diminuer le taux d’homocystéine circulante en favorisant son cycle de recyclage. L’écologie, toujours l’écologie!

homocystéine et maladies cardiovasculaires

Bien, maintenant qu’on sait tout ça, yapluka éviter tous ces risques 😉

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée.