Ce soir, c’est soirée zen!

Ce soir, c’est soirée zen!

Une soirée zen, ça se prépare dès le matin.

Sais- tu qu’en déjeunant convenablement, tu te prépares une soirée de zénitude?

Et bien oui, pour avoir cet effet de détente en soirée, ton corps à besoin d’acides aminés.

Du tryptophane, pour être exacte. Mais ce tryptophane, tu dois le lui apporter dès le matin. Parce que le tryptophane, c’est un voyageur  ^^

Ensuite, ça se peaufine au dîner.

L’assiette parfaite pour le dîner est assez simple à réaliser, même si c’est une lunch box:

  • moitié légumes (idéalement, en crudités généreusement arrosées d’huile de colza et d’olive),
  • un quart féculent à indice glycémique bas
  • et 1/4 de protéines (animales ou végétales selon la composition du petit déjeuner).

Fastoche, non?

 

Le petit truc en plus: la petite pause.

A 17 heures, petite pause « sucrée » (non, pas de Snickers ou de Kinder): un fruit, des oléagineux et un peu de chocolat noir 70%.

Cette collation facilitera la zen attitude du soir et le sommeil en permettant le passage du tryptophane dans le cerveau.

En deux mots, nous avons besoin de sérotonine pour calmer nos tensions pulsionnelles et de mélatonine pour favoriser l’endormissement et la qualité du sommeil.

Le tryptophane est l’acide aminé qui entre dans la fabrication de ces indolamines. Il est présent dans votre sang grâce à votre petit déjeuner protéiné (les acides aminés sont les briquettes qui fabriquent les protéines) et à votre dîner.

Le tryptophane circule dans votre sang, accroché à un autobus jusque +/- 17h.

A cette heure-là, il descend du bus pour se rendre là où il sera utile pour fabriquer sérotonine et mélatonine: le cerveau.

Mais pour pouvoir passer dans le cerveau, le tryptophane doit être tout seul: aucun autre acide aminé ne doit être dans le chemin sinon il lui piquerait sa place…

Une collation « sucrée » provoque une hausse de la glycémie et donc un largage d’insuline. L’insuline fait entrer le sucre, les acides gras et surtout les acides aminés branchés dans les muscles: la voie est libérée pour le tryptophane.

C’est pas beau, ça?

 

Et ça se finalise au souper.

Évidemment, pour que l’effet de ta collation soit efficace, il faut l’associer à un souper léger, végétarien.

Et surtout pas de produits d’origine animale au souper car ils contiennent des acides aminés branchés (isoleucine, leucine, valine) qui vont prendre la place du tryptophane. Et si ces acides aminés là empêchent le tryptophane de se rendre au cerveau, fini zénitude, adieu bonne nuit. Pas de produits d’origine animale, ça veut dire aussi pas de beurre, de crème ou de fromage…

 

Parfois, ça ne suffit pas.

Mais pas question d’aller prendre un complément de tryptophane, c’est vraiment une mauvaise idée pour ta bonne santé cardiovasculaire. Faire du sport (et oui 😉 ) peut aider à détacher le tryptophane de l’albumine,son autobus. S’il ne descend pas du bus au cerveau, il ne sert pas à grand’chose…

Il s’avère également que le tryptophane peut être utilisé par le foie pour fabriquer de la vitamine B3, quand tu es en carence.

Cet acide aminé est déjà plutôt rare, c’est idiot de devoir l’utiliser pour fabriquer des vitamines facilement accessibles par l’alimentation, non?

Donc,mange des graines germées aussi souvent que possible, ça t’évitera des carences en vitamines B (sauf la B12…). Et évite également le maïs car il détruit la B3. Si ça ne suffit pas, une petite cure d’un mois d’un complexe de vitamines B (contenant au minimum B3, B6, B9, B12)+ magnésium ne peux que te faire du bien 😉

Donc, demain midi, tu te prévois un vrai dîner, même si c’est un lunch box et demain soir, tu testes le souper VG. Tu m’en diras des nouvelles!

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée.