Le KoKoB, à Bruxelles

Le KoKoB, à Bruxelles

J’aime aller au restaurant.

J’aime aller au restaurant presque autant que voyager. Alors, quand je peux voyager en allant au restaurant, je suis heureuse.

Mais je mange végétarien, moi, le soir. Et sans gluten. Et idéalement sans lactose. Tout ça rend nos recherches de resto un peu compliqué.

Avec tous ces critères, j’ai découvert un bel endroit, qui me fait voyager et me permet de manger végétarien quand je sors avec mon amoureux et mes copines avec qui je cause possibles collaborations. J’ai nommé le KoKoB, à Bruxelles.

kokob,bruxelles, sans gluten, sans lactose, végétarien

 

Le restaurant.

Kokob signifie « étoile » en Éthiopie et c’est vrai que des étoiles, on en a plein les yeux… et les papilles. La décoration est sympa, le lieu est plein de vie: Bruxelles cosmopolite et colorée telle que dans mes souvenirs.

L’accueil est chaleureux et le service enthousiaste, les anecdotes des serveurs viennent d’ailleurs agréablement rythmer le repas.

La carte est belle, alléchante, permettant aux omnivores (dont je suis mais en diurne uniquement 😉 ) et aux végétariens de s’y retrouver. On te propose de déguster les délices d’Éthiopie à la carte ou au menu. Il n’y a plus qu’à faire ton choix. Ce qui n’est pas simple, vu le nombre de choix proposés.

Un conseil pratique: avec le piétonnier de Bruxelles, trouver une place de parking est impossible. N’hésite pas à aller directement dans le parking souterrain de la place Roupe (entrée sur le boulevard Lemonier). Le plafond est bas et les places étroites mais le parking est à 5 minutes de marche du restaurant.

Côté cuisine.

Nous avons pris deux menus Adis Abeba pour 5 personnes et n’avons pas été déçus par la quantité! Le bonheur: j’ai retrouvé le plaisir de pouvoir gouter à un petit peu de tout car le menu est servi sur un immense (que dis-je… IMMENSE) plateau central. Donc, chaque plat est servi sur deux galettes d’Injera, des crêpes qui servent aussi de couverts. Et on commence le repas en donnant la première bouchée à son voisin de droite.

L’Injera.

Sa fabrication nécessite d’utiliser une farine à base de céréales locale: le teff ou le fonio. Sans gluten donc. Chouette,non? La pâte subit une triple fermentation,ce qui en fait- en plus- un aliment facilement digestible. Bref,une belle découverte que je recommande chaudement (à la chandeleur).

Le petit plus.

L’addition pour 5 apéros, 2 menus, 1 bouteille de vin rouge, italien et BIO, 1 dessert supplémentaire, super raisonnable: 175€.

J’ai l’habitude des restaurant à 5: nous sommes 5 à la maison. Nous en sortons rarement avec moins de 200 euros. Ici nous étions 5 adultes et une note super douce.

J’étais aux anges (c’est moi qui payait lol): un voyage, un resto sans gluten, végétarien, une belle compagnie et une douloureuse pas douloureuse. Que demander de plus?

Je t’invite donc, en toute sincérité, à découvrir cette adresse quand tu seras de passage à Bruxelles!

KoKoB

Rue des Grands Carmes 10

1000 Bruxelles.

Leave a Reply

Your email address will not be published.